LA FORMATION DE BASE

Finalité de la formation de base

Doter les aspirants des compétences professionnelles de base pour :

  • effectuer des tâches élémentaires de police administrative et de police judiciaire ;
  • débuter sa carrière dans un emploi non-spécialisé au sein de la police intégrée.

Caractéristiques majeures de la formation de base

  • L'orientation vers l'ABC du métier ;
  • l'émergence du savoir-être et du devenir ;
  • l'éthique et la déontologie policière ;
  • le développement de stratégies d'apprentissage ;
  • l'adéquation entre le profil et le système d'évaluation.

La structure de la formation de base

Pour vous permettre de comprendre comment se déroule la formation professionnelle d'un policier, nous allons décrire ci-après le cycle de formation de base du cadre de base (comment devenir inspecteur de police ?) :

A l'issue de la procédure de recrutement et de sélection, le candidat sélectionné est appelé à suivre une formation de base d'une durée d'une année.

Comment cette formation  est-elle structurée ?

La formation de base d'un aspirant inspecteur de police s'articule sur :

  • trois grands volets :
    1. volet 1 : Intégration dans le milieu policier
    2. volet 2 : Acquisition et développement des compétences policières
    3. volet 3 : Application des compétences policières
  • trois stages :
    1. stage de familiarisation : familiariser l'aspirant policier avec le milieu policier
    2. stage d'observation participante : mise en pratique des activités élémentaires de police
    3. stage de formation en situation opérationnelle : application des compétences policière avec l'aide du mentor
  • trois modules transversaux
    1. module "entraînement sportif et mental" : entretenir ses compétences physiques et émotionnelles
    2. module "maîtrise de la violence" : résoudre des situations de manière qualitative
    3. module "première et deuxième langue" : éduquer aux techniques de communication orales et verbales


Les principes généraux de l'évaluation de l'aspirant en formation de base

Objectif

Le processus d'évaluation mis en oeuvre durant le cycle de formation a pour objectif de répondre de manière pointue à une question :
"l'aspirant sera-t-il un bon policier ? "

L'évaluation est réalisée sur base du profil à atteindre en fin de formation.
Il s'agit d'un système global, intégré et multidisciplinaire.

GLOBAL

INTEGRE

MULTIDISCIPLINAIRE

  • Les résultats des examens et du travail journalier sont pris en compte.
  • De même, les résultats des épreuves dans tous les domaines sont examinés (activités à l'école ou en stage).
  • L'impression globale des évaluateurs doit être positive.
  • Evaluation des compétences générales, spécifiques et techniques.
  • Evaluation des niveaux de compétences de manière intégrée (connaissances, aptitudes, attitudes, devenir).
  • Evaluation par une commission pour les cotes (points obtenus).
  • Evaluation par un jury pour la décision finale (réussite / échec).
  • Composition des instances d'évaluation par :
    • membres du terrain et de l'école,
    • issus de tous les grades et fonctions.

Relation "ATTITUDE"/"PROFIL"

Le métier de policier est essentiellement tourné vers des comportements et actes à poser dans des circonstances et un environnement précis.
Le processus d'évaluation d'un aspirant doit donc être en parfaite adéquation et accorder une part importante au volet "attitudes".

Deux outils principaux sont exploités tout au long du processus d'évaluation d'un aspirant :

  • les entretiens de fonctionnement,
  • les entretiens d'évaluation.

Ces entretiens sont réalisés suivant quatre axes :

  1. la personnalité de l'aspirant,
  2. ses compétences,
  3. ses prestations,
  4. son potentiel.

L'évaluation est à la fois exprimée de manière verbale et de manière chiffrée.  L'évaluation chiffrée s'explique par la nécessité de classer les aspirants dans un ordre qui conditionnera la première affectation.


L'examen final (en fin de formation de base)

Cet examen porte sur l'ensemble du programme de la formation.

Il s'articule sur 3 épreuves :

  • une épreuve écrite :
    l'aspirant subit un examen écrit "classique" au cours duquel il doit démontrer ses connaissances théoriques et leur application pratique dans la fonction de police ;
  • une épreuve pratique(portfolio et jeux de rôles) :
    l'aspirant est placé dans un scénario où il simule des évènements auxquels les policiers de base sont régulièrement confrontés. Il doit donc faire appel à l'ensemble de ses connaissances et de ses aptitudes mais doit également pouvoir démontrer qu'il peut déployer les attitudes adéquates à la situation donnée ou à l'action policière à mener ;
  • une épreuve orale(portfolio) :
    Il s'agit d'une épreuve au cours de laquelle l'aspirant va pouvoir démontrer son potentiel à un groupe d'évaluateurs multidisciplinaires.
    Le portfolio est un outil (quelque soit le média choisi par l'aspirant) qui lui servira d'aide-mémoire et également de témoignage de son parcours d'apprentissage policier.  En effet, ce portfolio sera construit progressivement par l'aspirant au cours de son année de formation que ce soit lors d'activités au sein de l'école ou lors des stages.